Quelle est la posture idéale à adopter pour obtenir une bonne ergonomique devant son PC ?

L’ordinateur est omniprésent dans notre quotidien. On ne peut plus s’en passer à l’ère où nous vivons. Qu’il s’agisse d’un travail ou d’un devoir qu’il faudra absolument rendre dans un délai serré ou simplement d’un loisir qui nous pousse à veiller tard, son usage est indispensable. Devant un ordinateur, il s’avère important de bien d’avoir une posture idéale et d’éviter les mauvaises postures. Cela permettra de prévenir les problèmes de douleurs dorsales, de la nuque, du bassin, des bras et même au niveau des jambes.

Les points essentiels à tenir compte concernent l’ergonomie et la posture idéale devant un ordinateur

posture idéale

L’ergonomie vise à améliorer l’expérience au travail dans son ensemble. Cette science se penche sur les individus au travail et leurs relations avec les machines, les outils, les équipements tel que le meilleur chaise gamer KLIM 1st et les installations dans le milieu professionnel en général pour qu’ils puissent travailler en toute aisance, plus confortablement et de manière plus efficiente.

En partant de cette définition, on remarquera que l’usage intensif de l’ordinateur sans prise en compte de certaines précautions risque de poser de graves soucis à la santé. Une mauvaise posture pourra ainsi occasionner des douleurs dont la plupart sont persistantes et certaines susceptibles de devenir irréversibles.

  • La sensation d’inconfort ressentie de plus en plus fréquemment pendant le travail : bien sûr, elle n’affecte pas le rendement ni les activités dans la vie quotidienne, mais réclame le suivi occasionnel d’un traitement particulier comme le massage par exemple. Les dommages sont entièrement réversibles.
  • Les douleurs persistantes pendant le travail et qui se prolongent même après le travail : le problème commence à affecter le travail et les activités quotidiennes. La personne doit absolument consulter son médecin et suivre un traitement particulier à titre préventif. À ce stade les dommages sont encore réversibles à condition de bien suivre le traitement et de respecter toutes les prescriptions médicales fournies.
  • La douleur devient permanente et affecte lourdement la productivité au travail. Il est fort possible que la personne devienne de plus en plus inapte à accomplir ses tâches correctement. Il se peut que les dommages soient irréversibles à ce stade-là, mais rien n’écarte aussi la possibilité que la personne puisse se rétablir complètement. Tout dépend du type de problème, de sa volonté à se rétablir et du professionnalisme du praticien qui prend l’état de santé du patient en charge.

La recherche de la posture idéale réclame la prise en compte de tous ces éléments et une étude assez approfondie du concept de l’ergonomie et de sa mise en application dans le monde professionnel et quotidien.

Trouvez par ailleurs divers astuces et conseils gaming pratiques sur notre page guide. Vous n’avez qu’à suivre ce lien pour vous y rendre.

Chaise et bureau : deux points de départ d’une posture idéale et une bonne ergonomie

posture idéale

Qu’il s’agisse de travailler devant un écran ou de s’amuser tout simplement, il n’est pas question de lésiner sur la qualité de votre chaise. Celle-ci doit faire l’objet d’un choix rigoureux. Il faudra tenir compte de plusieurs caractéristiques comme la hauteur, le soutien lombaire, l’inclinaison, le réglage des accoudoirs, etc. À chaque morphologie, gabarit et taille la chaise adaptée. Il n’y a pas de place au compromis vu que c’est de votre santé qu’il s’agit ! Ôtez-vous donc de la tête l’idée d’une chaise à hauteur universelle ou à assise idéale, il n’y a pas de recettes miracles. Pour le cas du dossier, optez plutôt pour une chaise qui offre un angle d’inclinaison assez faible, mais d’une profondeur assez suffisante pour un meilleur confort et aussi afin de réduire les sensations de fatigue au maximum pendant de longues heures de travail.

En ce qui concerne les bureaux, on les voit de moins en moins disponibles dans une version qui soit entièrement réglable en hauteur. Ce sera plutôt à la chaise de s’y adapter ou à défaut, vous pouvez aussi opter pour un système de cales sous les bureaux. En règle générale, il est conseillé d’avoir une surface de travail qui soit parfaitement à la hauteur des coudes. Il faudra absolument que les avant-bras fassent un angle perpendiculaire à la table pour que vos bras puissent parfaitement se détendre.  Au niveau de la chaise, si possible, il faudra opter pour celle avec des accoudoirs qui sont totalement extensibles.

Le clavier, la souris et l’écran : la posture idéale et les bonnes pratiques pour les utiliser plus efficacement

posture idéale

La configuration du bureau compte autant que la disposition de votre machine, de votre clavier et de  votre souris dans la recherche d’une bonne ergonomie au travail. En fonction de votre morphologie, il s’avèrera ainsi indispensable de bien agencer vos outils de travail pour que vous puissiez y accéder plus facilement et beaucoup plus confortablement. Ainsi, pour réduire la sensation de fatigue et aussi pour pouvoir travailler efficacement avec un clavier, il faudra le maintenir droit sur la table. Les claviers « Tenkeyless » par exemple permettent facilement de rapprocher la main gauche et celle de la droite. Ses pavés numériques restent très ergonomiques, mais impliquent à votre bras droit de faire plus d’efforts. Nous vous recommandons de recourir à différentes sortes de raccourcis clavier pour limiter les mouvements avec la souris et surtout pour gagner en efficience sans forcément ressentir la fatigue pendant de longues heures. De plus, cela soulage les articulations et le coude.

À force d’être en contact permanent avec l’écran de votre ordinateur, vos yeux risqueront de subir de graves dommages si vous ne prenez pas toutes les précautions nécessaires. Certaines distances sont absolument à respecter à savoir de 60 à 90 cm entre vos yeux et l’écran. Si vous trouvez que cette pratique risque de perturber vos habitudes de travail, sachez qu’il s’avère beaucoup plus prudent de passer l’écran en mode zoom au lieu de vous y rapprocher. Pour zoomer ou dézoomer, il vous suffira de maintenir la touche contrôle enfoncée et de rouler la molette centrale de votre souris (Ctrl + roulette de la souris). Cela vous évitera aussi de grands mouvements de la tête. Si vous avez l’habitude de travailler sur un ordinateur portable, il faudra que le bas de l’écran offre un angle d’environ 35 degrés de sa ligne de vue, contre une dizaine de degrés d’angle pour son centre. La recherche de la bonne ergonomie demande beaucoup d’efforts et s’améliore en permanence. S’il est vrai qu’elle vise à transformer radicalement vos habitudes, les résultats ne pourront être que bénéfiques à long terme.